Media Center

Nous ne baisserons jamais les bras

Cela fait plus d’un an que le COVID-19 s’est abattu sur nous, et ce défi s’est révélé l’un des plus difficiles pour notre syndicat. Néanmoins, notre détermination à protéger nos membres est plus forte que jamais.  Bien que nous ne soyons encore qu’au début de l’année, nous avons déjà constaté des victoires prometteuses.

 

Les élections ont des conséquences 

Nous avons démarré l’année en force et obtenu des résultats historiques en mobilisant nos membres, nos passagers et le public pour élire Jon Ossoff et le révérend Rafael Warnock, faisant passer le sénat à une majorité en faveur des travailleurs, ce qu’il fallait pour voter les secours pertinents en temps de COVID. Nous sommes fiers du travail de l’ATU et des Sections locales. 732-Atlanta, GA, et 1324-Savannah, GA, ont contribué à ces magnifiques victoires.

Nous avons ensuite assisté à l’investiture historique du président Joe Biden et de la vice-présidente Kamala Harris.  Ce gouvernement n’a pas perdu de temps et le CDC (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies) a tout de suite exigé le port du masque dans les transports publics. Cette directive, que l’ATU a recommandée depuis le premier jour, va sauver des vies. 

L’ordre de porter le masque est une très bonne chose, mais nous devons aussi continuer à lutter pour protéger nos héros de première ligne. Ce ne sont pas nos membres qui doivent faire respecter le port du masque. Nous devons exiger que nos agences de transport protègent nos membres et les passagers de quiconque ne respecterait pas la directive.  

En plus de l’ordre relatif au port du masque, le président Biden a nommé à son cabinet des défenseurs des travailleurs, signalant ainsi qu’il est leur ami. Pete Buttigieg, qui a soutenu les conducteurs d’autobus de l’ATU à Martha’s Vineyard, a été choisi comme ministre des transports. Marty Walsh, l’ancien maire de Boston, qui était l’allié de nos membres de la Section locale de Boston Carmen’s Union, Section locale 589, est le nouveau ministre du travail. Notre ami Muria Fernandez, a été choisi pour être à la tête de la Federal Transportation Administration en tant qu’administrateur intérimaire. L’ATU ne pourrait pas être plus confiante en ces nominations et ce qu’elles signifient pour l’avenir du transport en commun en Amérique, puisque les travailleurs ont voix au chapitre. 

 

Les Sections locales luttent en première ligne contre la pandémie

Malheureusement, nos frères et sœurs héroïques continuent à mourir de ce virus mortel. L’ATU et nos Sections locales continuent à lutter en première ligne contre la pandémie. 

A Halifax, NS, la Section locale 508 a convaincu des milliers de personnes en ligne d’envoyer une pétition aux législateurs pour exiger que les passagers portent des masques dans les transports publics. Les Sections locales 1622-Danbury, CT, et  1493-Raleigh, NC, ont lutté pour un service sûr,  comprenant des masques obligatoires, une limite accrue du nombre des passagers, des accès à l’arrière du véhicule et plus encore. Les sections locales continuent à lutter contre les mises à pied proposées et les réductions des services, notamment dans la Baie de San Francisco pour les Sections locales 192-Oakland, 265-San Jose, 1555-Oakland, 1574-San Mateo, 1575-San Rafael, et 1605-Concord, ainsi que la Section locale 1001-Denver, CO. 

 

Les vaccins sont là 

Les vaccins offrent l’espoir d’en finir avec cette pandémie. C’est pourquoi l’ATU continue à recommander que nos membres soient vaccinés en priorité dans tous les états et provinces. En ce moment-même, les travailleurs des transports en commun se font vacciner dans les états du New Jersey, de l’Illinois, du Missouri, de New York, de Californie, du Massachusetts et d’autres. 

Nous devons nous assurer maintenant d’une participation en masse aux programmes de vaccination pour nous protéger, nous-mêmes, nos familles, nos communautés et l’industrie du transport. Pour veiller à ce que nos membres soient informés, nous avons créé une page web sur le vaccin du COVID-19. J’ai aussi organisé un webinaire avec le Dr Bob Harrison, spécialiste en santé et sécurité au travail, pour offrir des informations et des conseils d’expert à propos des vaccins, que l’on trouve sur notre site internet dédié au COVID-19.  

 

Défenses au niveau fédéral 

Nos défenses se sont poursuivies au niveau fédéral. Jusqu’à présent cette année, j’ai eu l’honneur d’être invité deux fois à témoigner au nom des employés des transports en commun. 

Tout d’abord, notre ami, Nuria Fernandez, m’a invité à parler à une table ronde organisée par la Federal Transit Administration, au sujet de l’exigence fédérale du port de masque. J’ai fait part des préoccupations de nos membres concernant l’imposition du port de masque et des risques que prennent les conducteurs au quotidien dans leur travail. 

J’ai témoigné ensuite devant le comité sénatorial sur les activités bancaires, le logement et l’urbanisme, en expliquant l’état critique des transports en commun, le besoin urgent d’un financement fédéral supplémentaire, et l›importance d›assurer la sécurité de nos membres et des passagers.

Grâce à nos efforts, le congrès a voté, et le président Biden a signé le plan de sauvetage américain (American Rescue Plan), accordant 30 milliards de dollars de fonds fédéraux aux sociétés de transport en commun. 

Au Canada, l’ATU Canada et nos Sections locales continuent à faire pression pour obtenir les fonds fédéraux essentiels au fonctionnement des transports en commun, afin de continuer à se remettre de la pandémie.

 

La Section locale d’Edmonton mobilise ses membres pour la lutte 

Au moment où un conflit de contrats et une lutte contre la privatisation se profilent à l’horizon, la Section locale  569-Edmonton, AB, a mobilisé ses membres pour passer à l’action. La Section locale a mis en place une équipe de base pour recruter des membres.  Près de 70 pour cent des membres de l’unité de négociation ont participé, signant une pétition contre la privatisation, qui a été remise lors d’une manifestation devant la mairie d’Edmonton.

 

Envisager l’avenir grâce aux apprentissages    

Pendant tous ces événements, l’ATU a continué d’ouvrir la voie grâce à des programmes d’apprentissages dans le secteur des transports en commun, notamment nos programmes d’autobus électriques à batterie (BEB). Dans ce magazine, nous allons parler de l’expansion de notre programme d’apprentissage qui nous mènera vers de nouveaux horizons.   

Je suis vraiment fier du travail de notre remarquable syndicat au cours de cette période sans précédent. Le printemps arrive et la distribution des vaccins est en cours. J’espère donc que le plus dur est passé, mais quoiqu’il arrive, nous continuerons notre combat. Parce que…

Ensemble nous luttons. Ensemble nous gagnons.