Media Center

ENSEMBLE NOUS LUTTONS, ENSEMBLE NOUS GAGNONS !

Depuis que j’ai assumé les fonctions de Président international  après le décès tragique et soudain du Président international Larry Hanley, ces derniers temps ont été exceptionnellement occupés et mouvementés. Nous nous préparons à la 59e Convention internationale de l’ATU, du 23 au 27 septembre à Las Vegas, Nevada—et l’International demeure axé sur la continuation du travail important du Syndicat.

Ce qui m’a impressionné le plus, c’est le travail acharné et l’ingéniosité de tant de gens qui ont consacré leur vie à l’amélioration de nos membres et de notre syndicat.

J’ai été témoin d’une résistance remarquable en ce temps de deuil. Alors que la plupart des organisations s’affaibliraient peut-être, perdraient leur énergie, leur enthousiasme et leur dynamisme, notre syndicat et nos membres ont redoublé leur engagement
à la cause.

Bon exemple : la victoire historique remportée par nos frères et sœurs de la Martha’s Vineyard Transit Authority (VTA), qui ont gagné leur toute première convention collective au bout de cinq ans d’anti-syndicalisme intense. Ces nouveaux membres de la Section locale 1548-Plymouth, MA, en ont eu assez des abus et de la cupidité de leur employeur, la TCI, et ont décidé de faire la grève.

Les Sections locales ont suivi dans tous les États-Unis et le Canada pour soutenir ces chauffeurs en grève. D’innombrables membres ont tout laissé tomber pour se rendre à Martha’s Vineyard – et il n’est pas si facile d’y aller – pour faire la grève en solidarité. Les membres et les Sections locales d’un bout à l’autre du pays ont puisé dans leurs poches pour donner plus de 50 000 $ à leur fonds de grève – oui, plus de 50 000 $ !

Au bout de 28 jours de grève et grâce à votre soutien,  – vous, nos membres, ils sont arrivés à un accord. Nos frères et sœurs de Martha’s Vineyard ont remporté d’importants gains de salaire, la protection de l’emploi et d’autres améliorations qu’on leur avait refusés depuis des années. Leur histoire est décrite à la page 11 de ce magazine.

Pendant ce temps, à Winnipeg, MB, la Section locale 1505 a incité les usagers et les alliés communautaires à les soutenir dans leur lutte pour améliorer la sécurité et le service, lors du conflit contractuel difficile qui les oppose à la ville. 

Aux États-Unis nous avons formé les Sections locales pendant des années en anticipation de la décision traitre de la Cour d’appel suprême, du nom de Janus .  Et une chose curieuse s’est produite.

Plutôt que de dévaster nos rangs la décision Janus a en fait stimulé notre syndicat. Nous avons vu nos rangs croître pour compter plus de 200 000 personnes – le plus grand nombre de notre longue et riche histoire. 

A présent, nos frères et sœurs canadiens prennent part à des formations sur le droit et la préparation au travail - en se servant des leçons apprises à nos formations américaines - pour se préparer à la possibilité qu’une loi semblable à Janus-survienne au Canada. 

Et vous savez quoi ?

Si la législation sur le droit au travail arrive au Canada, je sais que nos Sections locales, nos leaders et nos membres seront prêts à relever le défi.

Nous sommes un syndicat composé de nombreux héros méconnus qui se rassemblent dans les bons comme dans les mauvais jours. 

Parce que Ensemble nous luttons, et ensemble nous gagnons.