Media Center

Share:

Notre lutte physique et morale

Ma boîte de réception contenait un courriel intéressant. Il provenait d’un groupe spécialisé dans le régime 401k qui a procédé à un sondage de ses membres. Voici leur question :

Quand vous pensez à votre retraite, qu’est-ce qui vous empêche de dormir ?

Voici les réponses :

  1. Être à court d’argent
  2. Problèmes de santé
  3. Coûts des soins de santé
  4. Incapacité de boucler les fins de mois
  5. Incapacité de maintenir un certain niveau de vie

Deux des questions concernent les soins de santé et les trois autres se rapportent au bien-être financier. Les cinq questions sont liées.

Elles indiquent que « Le fait de se préparer aux coûts des soins de santé à la retraite n’est pas une discussion séparée avec les clients ». « C’est le prolongement d’une conversation sur le bien-être financier. »

Qui ne dort plus parce qu’il s’inquiète de ces problèmes pour tous les membres de l’ATU ?

Eh bien, c’est nous.


L’ATU s’est penchée sur les problèmes qui importent aux membres.

Nous nous sommes penchés sur les choses qui importent vraiment à nos membres.

Dans les numéros récents, nous avons mis en œuvre notre campagne soutenue pour garder les membres de l’ATU en vie et en bonne santé au travail. Bien que la campagne pour de meilleurs postes de travail se poursuive, nous réfléchissons aussi à l’avenir de nos membres.

Pensez à l’Union avant tout comme à votre conseiller en placement. Ce que nous investissons dans notre avenir, c’est ce qui nous protègera plus tard. Luttez maintenant pour votre juste part, ou vous souffrirez plus tard. Nous nous battons maintenant.

En juillet nous avons déployé une équipe de six leaders de l’ATU pour continuer à effectuer des changements dans nos négociations pour les membres qui ont été le plus malmenés par nos employeurs ces derniers temps, les services privatisés.


Constituer des campagnes énergiques

Les objectifs sont de meilleurs salaires, les soins de santé et la sécurité de la retraite. L’équipe va lancer des campagnes énergiques dans toute l’ATU. Nous ferons appel aux dirigeants de la section locale et aux membres pour être mieux préparés aux négociations. Nous investirons toutes nos ressources dans ce projet. Nous devons vraiment être unis pour forcer notre secteur à financer de véritables prestations pour nos membres.

Unissez donc vos efforts avec nos membres dans tout le Canada et les États-Unis. Travaillez ensemble dans votre section locale et réfléchissez-y bien.

Nous n’obtiendrons pas ce que nous méritons, une part équitable de la valeur de notre travail, à moins que nous ne le réclamions et que nous nous battions pour l’avoir.

Il y en aura qui seront trop timides pour se battre. Ignorez-les.

« Je vais vous parler un peu de la philosophie de la réforme........Sans lutte, pas de progrès. Ceux qui prétendent préférer la liberté et qui pourtant dénigrent l›agitation sont des hommes qui veulent récolter sans labourer ; ils veulent que la pluie tombe sans le tonnerre et les éclairs. Ils veulent avoir l’océan sans le rugissement de toutes ses eaux. »

« Cette lutte est peut-être morale, peut-être physique ou peut-être les deux, mais ça doit être une lutte. Le pouvoir ne concède jamais rien sans qu’on l’exige. Il ne l’a jamais fait et ne le fera jamais. Découvrez à quoi les gens se soumettent sans rien dire et vous aurez découvert l’ampleur de l’injustice et du tort qui leur sont imposés, et qui continueront jusqu’à ce qu’on y résiste avec des paroles, des coups, ou les deux. Les limites des tyrans sont définies par l’endurance de ceux qu’ils oppriment. »

Les 1000 premiers membres qui feront connaître par courriel l’auteur de cette citation à communications@atu.org participeront à un tirage au sort en vue de gagner une veste ATU.

Gardez vos sections locales en position de force. Nous nous battons moralement et physiquement. Physiquement parce que nous avons besoin d’une juste part de l’argent dépensé pour les travailleurs du transport. Moralement, parce qu’il est immoral pour nos nations de posséder tant de richesses et de voler l’argent des travailleurs au profit de ceux qui sont scandaleusement riches. Ce syndicat représente votre chance de mener la lutte pour la femme ou l’homme à côté de vous, en travaillant pour créer un monde meilleur pour tous.