Media Center

Premier conseil industriel mixte

Une page d’histoire a été écrite en janvier dernier, lors de la création du premier conseil industriel mixte (JIC) du SUT et de la tenue de sa première réunion. Le JIC est composé de sections locales partout aux États-Unis et au Canada qui représentent les travailleurs de la MV Transportation.


Approche innovatrice dans l’industrie

Cette réunion se produit après des années d’expérience syndicale locale avec des compagnies de transport privées contractées pour gérer un nombre croissant de systèmes de transport en commun. Sous la direction du président international Larry Hanley, le syndicat a élaboré une approche innovatrice à la négociation et aux relations patronales-syndicales avec les sociétés multinationales telles que MV. 

Au cours des dernières années, les dirigeants de telles sections locales ont reçu des directives sur les stratégies éprouvées pour traiter avec ces géants de l’entreprise. Ils ont été informés sur les antécédents professionnels et les relations d’entreprise avec les gouvernements locaux. Les formations ont également couvert le langage contractuel et les tactiques de négociation efficaces. 

L’un des problèmes majeurs identifiés par les sections locales JIC réside dans les arrangements pris par les entreprises dans leurs contrats municipaux. Les sections locales ont été frustrées par les affirmations des entreprises selon lesquelles leur capacité à négocier est limitée par leur contrat, ou par l’absence de langage contractuel, exigeant qu’une entreprise respecte les normes de rendement.  

Conséquemment, l’International exhorte les sections locales à participer à la formulation des demandes de propositions (DP) et des ententes de revenus avant qu’elles soient présentées au public.

C’est ce qu’a fait la section locale 128 – Asheville, NC qui connaissait avec des problèmes récurrents avec la First Transit. L’horaire d’entretien était mal établi, voire pas du tout, par l’entreprise. La flotte était tombée dans un tel délabrement que des VUS étaient utilisés pour fournir le service, et le roulement de personnel était élevé.


Mesures adoptées

Grâce à une campagne conjointe avec des groupes communautaires, la section locale a réussi à intégrer le comité de DP, suggérant le langage compris dans la DP. La section locale a également été invitée à siéger au comité de sélection, obtenant ainsi une voix et un vote au comité qui choisit la prochaine entreprise à diriger le système. 

Une situation semblable à Escambia County, en Floride, a donné l’occasion à la section locale 1395 – Pensacola, FL de se faire entendre dans l’élaboration d’un contrat client. 

Ainsi, le SUT se bat pour les salaires, la sécurité et les conditions de travail au-delà de la table de négociation, exigeant et gagnant une voix dans le processus qui aide à déterminer le résultat des offres contractuelles.


Un pas de plus

Le JIC nouvellement formé – le MV Transportation Council – a poussé ses préoccupations un pas plus loin, rencontrant les dirigeants de la MV afin d’amorcer un dialogue sur des questions comme les appels d’offres, les contrats, le chiffre d’affaires, les conditions de travail et d’autres enjeux. Les futurs conseils de chaque compagnie de transport privé se réuniront et éliront des dirigeants au cours des prochains mois. Les sociétés de transport multinationales ont également accepté de rencontrer leurs conseils respectifs.

De toute évidence, la façon avec laquelle le SUT traite ces entreprises a changé. Nous avons planifié. Nous avons mis la table. Nous sommes prêts.