Media Center

Des sections locales mènent le combat

Plus de cent sections locales rapportent avoir discuté, débattu et adopté des résolutions visant à régler les problèmes d’habitacles des conducteurs d’autobus lors de l’Assemblée de leurs membres en septembre dernier. Ces sections locales sont énumérées à la page 4.

Si vous en avez assez de voir les travailleurs du transport en commun être traités comme de simples accessoires sur leur propre lieu de travail, ces sections locales mènent la riposte.* Et nous attendons des nouvelles d’autres sections locales au cours des prochaines semaines. Cette initiative donne déjà des résultats. Nous avons fait des progrès majeurs au 113–Toronto, ON, lors d’une réunion entre le directeur de la sécurité de la section locale et les représentants de l’International. La Toronto Transit Commission a accepté subséquemment de se joindre au syndicat pour une rencontre avec les fabricants visant à modifier la conception des habitacles.

C’est un moment important, car c’était la première fois que nous recevions l’appui de la direction dans nos rencontres avec les fabricants. D’autant plus important que c’est la direction qui achète les autobus.


L’effort voué à l’habitacle profitera à tous les travailleurs du transport en commun

Cet effort continuera à se déployer, comme promis, afin de corriger les habitacles de tous les travailleurs du transport en commun. Nous parlons ici des autobus scolaires, des véhicules de transport adapté, des stations et aussi de l’ergonomie pour les employés de bureau. 

Dans la présente édition, vous pourrez lire des extraits de ce que beaucoup d'entre vous ont dit à vos présidents locaux lors des réunions locales, réaffirmant l'importance de la campagne. Il est clair que les problèmes d’agressions, de maux de dos et d’angles morts préoccupent plusieurs milliers de nos membres.

Nous tenons à vous assurer que le Syndicat international continuera à se battre et vous tiendra au courant des développements. Nous sommes engagés à éliminer les agressions et à sauver des vies.


Aveugle aux besoins des travailleurs

Pourquoi une telle démarche est-elle nécessaire ? En un mot, les dirigeants des transports en commun sont aveugles aux besoins de leurs employés et portent rarement attention au syndicat à moins que ses membres unissent leur voix pour parler ensemble – et fort ! Souvenez-vous de ceci à votre section locale. Si vous voulez apporter des améliorations dans votre milieu de travail, vous devez motiver vos collègues.

Impliquez-vous, exprimez-vous lors des réunions, joignez-vous à vos dirigeants dans toute action entreprise par votre section locale. Soyez visible, parlez librement et exigez la justice au travail.


*
Au moment de mettre l’In Transit sous presse