Media Center

Faisons front commun pour les stations en septembre

Nous sommes tous sur le point d’exercer notre muscle collectif. L’objectif ? Obtenir de meilleures conditions de travail pour les conducteurs du transport en commun, sauver des vies – à la fois celles des piétons et des membres du SUT – et améliorer nos conditions de vie.

Imaginez seulement le pouvoir de toutes nos sections locales agissant à l’unisson ! De Vancouver à Pensacola, de New York à Toronto, de Boston à Dallas, de Thunder Bay à Seattle... peu importe où nous travaillons, nous faisons face à des problèmes communs. Unissons nos efforts en septembre pour loger à la fois nos plaintes et nos demandes afin d’améliorer nos vies en milieu de travail.


Voici le plan

Voici le plan : à partir de maintenant, et ce, jusqu’à nos réunions syndicales locales qui auront lieu en septembre, nous tiendrons une discussion pan-syndicale concernant les agressions, la décence des pauses-toilettes, les angles morts, les maux de dos et le respect pour les travailleurs du transport en commun. Nous demandons, pour la première fois de notre histoire, qu’une attention particulière soit portée aux stations des conducteurs. Comme nous l’avons présenté dans l’In Transit, partout à travers le monde, les fabricants d’autobus ont amélioré les sièges, les stations et les barrières de sécurité. Ces améliorations ne se sont pas rendues ni au Canada ni aux États-Unis.

Lors de votre réunion syndicale locale de septembre : Nous vous demandons de débattre et de voter pour des résolutions touchant ces enjeux.


Santé et sécurité

Nous avons besoin de clarifier les demandes des travailleurs du transport en commun pour rendre nos emplois plus sûrs et pour conserver notre santé tout au long de notre vie. Ces discussions auront lieu lors des réunions syndicales.

Nous aimerions que vous produisiez de courts extraits vidéo de ces réunions, mettant en vedette de vrais travailleurs du transport en commun qui exprime leurs sentiments à propos des sièges, des stations, des pauses-toilette ainsi que sur leurs droits d’être protégés des agressions.

Nous livrerons avec vous ce message à votre patron. Nous ne pouvons résoudre ces problèmes tant que toutes nos agences et les politiciens ne comprendront pas à la fois les problèmes et les solutions.

L’International vous fournira des exemples de résolutions pour votre réunion syndicale locale de septembre. Veuillez discuter avec vos dirigeants de la présentation et de l’adoption de ces résolutions.

Passons l’été à nous équiper pour être fin prêts à faire front commun en septembre !