Media Center

Outils électriques et risques associés aux machines, liste des principales préoccupations de sécurité chez les employés d’entretien

Les résultats de l’enquête doivent servir de guide pour les audits de sécurité dans les ateliers d’entretien

Les préoccupations des mécaniciens et des autres employés non conducteurs seront sur le devant de la scène lorsque le syndicat débutera les audits de sécurité des locaux d’entretien dans les installations de l’ATU en janvier.

Les situations soulevées par les employés d’entretien dans un sondage de 2016 de l’ATU (voir le tableau) serviront de guide à l’échelle internationale pour l’investigation des conditions et des procédures de sécurité constatées dans les installations de ses membres et les garages aux États-Unis et au Canada.


Différentes préoccupations, mais tout aussi graves

Comme on peut s’y attendre, les problèmes de sécurité qui affectent le personnel d’entretien sont différents, mais tout aussi graves que ceux de leurs collègues conducteurs. Par exemple, alors que l’accès aux toilettes est un gros problème pour 100 % des conducteurs, c’est le dernier, à 7,06 %, pour le personnel d’entretien. De même, les outils électriques et les risques liés aux machines sont un problème de sécurité pour 100 % des employés d’entretien, mais, à 1,64 %, ils ne représentent pratiquement aucun risque pour la sécurité du point de vue des opérateurs.

Le syndicat va se servir des résultats de ces audits pour forcer les directions des transports en commun à procurer à leurs employés d’entretien les lieux de travail sains, sûrs et sécuritaires auxquels ils ont droit .