Media Center

Un Monde Face À Un « Désastre Législatif »

Depuis sa publication en 2007, Shock Doctrine, un livre par l'auteure canadienne Naomi Klein, a ouvert les yeux aux lecteurs concernant les tactiques utilisées par les riches et puissants pour obtenir ce qu'ils veulent aux dépens des pauvres et de la classe moyenne dans le monde.

Dans le livre, Klein décrit comment les plus riches qui ne pensent jamais qu'ils en ont assez utilisent le choc causé par les désastres réels ou artificiels pour passer des lois autoritaires et des budgets d'austérité pour faire un transfert de richesse et de puissance des 99 % vers le 1 %.

Le choc peut être toute chose qui déstabilise nos sentiments de sécurité. Les attaques comme celles du 11 septembre, les désastres économiques comme la grande récession sont des prétextes utilisés pour faire des changements drastiques où les citoyens  doivent accepter afin de  remédier à la situation et d'éviter un cataclysme encore plus dramatique.

Donc, le 11 septembre a été utilisé comme raison pour éroder les libertés civiles américaines, et la grande récession a été utilisée pour passer des budgets d'austérité qui coupent les choses primordiales dont les gens ont besoin afin que les impôts des plus riches  restent toujours honteusement bas.

Klein appelle cela le  « capitalisme du désastre », mais la technique est aussi utilisée pour appliquer des lois favorables aux plus riches qui ne seraient pas passées auparavant - j'appelle cela aussi un «  désastre législatif. »

 

Intransigeance

Le dernier exemple a été utilisé par le Congrès américain depuis maintenant un certain temps. L'intransigeance républicaine sur tous les sujets, des budgets aux  nominations politiques, semble entraîner le pays vers une catastrophe après l'autre.

De cette façon, les conservateurs espèrent atteindre les objectifs législatifs qu'ils ne pourraient pas obtenir dans d'autres circonstances. Ils prennent le pays en otage sur la dette, la fiscalité et la séquestration en bloquant des lois vitales jusqu'à ce que les membres responsables abandonnent, afin que leurs électeurs ne subissent pas les conséquences de l'inaction. 

L'obstruction systématique - l'outil favori des  réactionnaires du Sénat - permet à la minorité de réussir sur n'importe quelle loi que les sénateurs n'aiment pas. Et le président de la Chambre n'ose pas proposer une loi que le « tea party » oppose, même s'il sait qu'une majorité des membres de la Chambre est en faveur.

 

«Trouillard»

Le GOP préfère jouer un jeu incessant de « trouillard » au lieu de trouver du travail pour les gens et remettre notre économie en marche.

Et ces lâches corporatifs ont le culot de blâmer les personnes qui gagnent trop d'argent pour les difficultés de notre pays pendant que beaucoup de travailleurs n'arrivent même pas à obtenir le salaire minimum.

Cependant, heureusement que les électeurs commencent à s'en rendre compte. Ils en ont marre des crises constantes conçues par des politiciens peu scrupuleux qui ne font rien et attendent le bon moment de faire quelque chose pour leurs propres intérêts.

Les travailleurs veulent de bons emplois. Ils veulent être capables d'avoir un sentiment de fierté pour subvenir aux besoins de leurs familles. Ils veulent retrouver leur dignité.

Mais les membres du GOP semblent avoir la sensibilité de Néron, comme dit le proverbe : « Néron jouait du violon pendant que Rome brûlait  » et le blâmait sur les autres.

Ne vous laissez pas tromper.  Demandez à vos représentants aux Congrès qu'ils prennent au sérieux le bien-être financier de votre famille.

Et s'ils ne le font pas - vous savez ce qu'il y aura à faire lors de la prochaine élection.